Toutes les vies de Bernard Tapie se sont éteintes

Mis en avant

bernard-tapie-mort-hommageL’homme politique et d’affaires est décédé à 78 ans ce matin à 8h. 40 entouré par sa famille. Avec lui, c’est une grande partie des années Mitterrand qui s’en va. Entre palais du pouvoir et cellules de prison, il a assumé un destin hors du commun. Dans le parcours en zigzag de sa vie publique, il a suivi une ligne principale : se placer toujours sous les projecteurs. Pour le meilleur et le pire. Continuer la lecture

Mon vieux petit chat est mort…

Mis en avant

chat-mort-hommage-amourLa douleur est un immense drap qui n’en finit pas de se déchirer. Si la séparation a un bruit, c’est bien celui-ci. Lundi à 10h.10, le petit cœur de Phélix a cessé de battre sur la table de la gentille vétérinaire qui l’a entouré de ses soins jusqu’au bout. Emphase ridicule pour un simple animal ? C’est qu’une relation avec un tel compagnon de vie est tout sauf simple. Continuer la lecture

Adieu à un ami fraternel et compagnon en poésie

Mis en avant

adieu-hommage-gerard-devanthery

Gérard Devanthéry (1946-2021) ©Samuel_Devanthéry

« L’amitié, ce n’est pas d’être inséparable. C’est d’être séparé et que rien ne change », disait Coluche. Quant à la fraternelle amitié, elle ajoute à la sympathie mutuelle, cette affection que l’on porte naturellement aux siens et qui attache celles et ceux qu’aucun lien de sang ne lie. Gérard Devanthéry reste donc mon fraternel ami, envers et contre ce phénomène physique appelé « la mort ». Continuer la lecture

Quand la République avait encore des Lettres…

Mis en avant

republique-lettres-litterature-politiqueSi vous n’habitez pas Nontron – sous-préfecture de la Dordogne qui a donné son nom à un groupe scolaire – vous ne connaissez sans doute pas Alcide Dusolier. Cette lacune peut désormais être comblée par la remarquable biographie que lui consacre l’historien Bernard Lachaise. Au-delà du personnage, le type qu’il représente intéresse : celui d’un lettré qui avait la République au cœur. Continuer la lecture

Philippe Jaccottet a pris ses quartiers d’ailleurs

Mis en avant

philippe-jaccottet-hommage-poesie

Anne Perrier, André du Bouchet, Yves Bonnefoy et aujourd’hui Philippe Jaccottet…L’une après l’autre les grandes voix s’éteignent dans les brumes de la plaine. Nous nous sentons bien seuls. Il fait froid au cœur. Leur disparition n’a pas fait flamber les médias. Dieu merci. L’époque – qui a le mauvais goût très sûr – ne mérite pas ces grands maîtres en poésie. Continuer la lecture

Noël 2020 et ses absents si présents

Mis en avant

Noël-Covid19-fêtes

©JNC

C’est donc Noël. Il faut s’amuser. Si, si. S’a-mu-ser ! Pour conjurer le mauvais sort que nous a jeté Sa Majesté Covid XIX. Pour ne pas se laisser abattre comme un vulgaire sapin. Pour oublier l’avalanche d’emmerdes qui s’annonce. Pour faire comme si. Mais attention faire comme si, certes, mais avec prudence. Pas plus de six à table. Continuer la lecture

Genève en Escalade et ses poètes en mémoire

Mis en avant

Genève-Escalade-Covid-19

Scène de guérilla urbaine en l’an 1602 (illustration d’Elzingre)

Comme un drap de lit retiré au réveil, la nuit disparaît derrière le Jura et le Vuache. Sous les premiers rayons du soleil qui se hisse au-dessus des Alpes, Genève et sa Rade se déploient, s’étirent, s’ébrouent. C’est toujours la première fois lorsque cet instant rare et quotidien s’offre à la vue du passant encore embué de sommeil. C’est chaque fois, un tremblement de cœur. Continuer la lecture

Légère comme la bonté, une âme s’élève

Mis en avant

bonté-covid19-hommageCovid–19 ne laisse de répit à personne. Comme bien des milliers de familles, la mienne est touchée. Ella, la mère de ma femme Christine est décédée à l’âge de 90 ans des suites de son infection au coronavirus. Ceci n’est pas un faire-part de décès mais un hommage de vie à un être qui faisait briller sa lumière sans la brandir comme une torche. Continuer la lecture

Boris Vian, tu ne fais pas tes cent ans…

Mis en avant

boris-vian-cent-ansNon, tu ne le fais vraiment pas, ton siècle. Je n’en dirais pas autant de ma pomme. Ridée, ma pomme… Ainsi, mercredi 10 mars 1920, tu es né à Ville d’Avray en Seine-et-Oise qui s’appelle Hauts-de-Seine maintenant. Tu connais les bureaucrates, toujours à se désennuyer en créant des trucs vachement importants comme de changer le nom des Départements. T’en aurais fait une chanson, genre pataphysique. Continuer la lecture