Professeur tué : la laïcité n’a pas besoin de martyr

Mis en avant

professeur-décapité-laïcité-islam-terrorisme

Réaffirmons le droit à l’expression libre en diffusant encore plus les dessins de « Charlie-Hebdo »!

Pour avoir fait son travail – à savoir enseigner les principes de la liberté d’expression en prenant un dessin de Charlie Hebdo comme illustration –, Samuel Paty, professeur d’histoire-géo de 47 ans a été décapité par un islamiste tchétchène de 18 ans, hier, à Conflans-Sainte-Honorine. La laïcité a donc son martyr. Or, justement, elle n’en a nul besoin pour défendre ses principes.

Des sacrifices, elle n’a que faire. Du prix du sang, elle refuse de régler l’addition. La laïcité ne demande à personne de mourir en son nom. Ce serait contraire à son but : permettre à chacune et à chacun de vivre en bonne intelligence, malgré les différences d’idées ; mieux, grâce à elles.

L’assassin – que son nom retourne à ce néant dont il n’aurait jamais dû sortir ­– a revendiqué son crime commis contre celui « qui a osé rabaisser Muhammad ». Il y a peu, Samuel Paty avait montré à ses élèves des caricatures du prophète Mohammed parue dans Charlie-Hebdo afin d’illustrer son propos qui était d’expliquer comment s’exprime la liberté. « Il a été assassiné parce qu’il apprenait à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire » a dit, et bien dit, le président Macron.

Serait-ce l’acte d’un fou ? Répondre par l’affirmative serait nier le projet politique de l’islamisme, projet qui vise à étendre la charia partout pour remplacer les lois démocratiques par les leurs, celles d’une clique despotique et fascisante qui prend son dieu en otage. La seule loi divine est celle de l’amour.

Le but : dégrader les citoyens en sujetsprofesseur-décapité-laïcité-terrorisme-islam

S’ils disent agir au nom d’Allah, ces islamoterroristes ne font que rendre le nom même de Dieu haïssable. Mais de cela, ils s’en foutent comme de leur première kalach. Ce qu’ils cherchent, ce n’est pas de promouvoir une idée, une religion, c’est de prendre le pouvoir et s’en servir pour dégrader les citoyens en sujets.

Les crimes islamistes font partie d’une stratégie cohérente qui consiste à effrayer les populations pour qu’elles abandonnent leurs lois en plaçant à leurs têtes des politiciens autoritaires qui prendront des mesures discriminatoires contre tous les musulmans. Les islamistes apparaîtraient alors comme les « protecteurs » de l’ensemble des musulmans, créant ainsi les conditions d’une guerre civile.

La lutte policière et juridique contre l’islamisme politique doit être certes renforcée, notamment en réprimant plus sévèrement chaque atteinte à la laïcité. Mais elle ne saurait suffire. Il appartient à chacune et chacun de défendre cette société, qui est nôtre, en adoptant les attitudes sociales exactement contraire à celles que les islamoterroristes attendent de nous.

Ils veulent que nous abandonnions notre liberté d’expression ? Eh bien, diffusons les caricatures du prophète par les dessinateurs de Charlie-Hebdo ! A commencer par le très modeste blogue du Plouc.

Ils veulent nous diviser ? Tendons la main aux musulmans démocrates.

Ils veulent nous jeter dans les bras des partis de l’extrémisme autoritaire ? Votons contre ces alliés objectifs de l’islamisme politique.

Et avant tout, défendons la laïcité chaque fois – et c’est souvent – qu’elle est attaquée. Elle est notre poumon social.

Jean-Noël Cuénod

Couvre-feu et vers de mirliton (à lire et à ouïr)

Mis en avant

couvre-feu-covid19-macron

« Couvre-feu 3 », tableau de Jean-Pierre Chardat

Après le couvre-feu que le président Emmanuel Macron a annoncé hier soir, ce vieux mirliflore de Plouc s’est fendu de quelques vers de mirliton. Sans prétention aucune. Et juste pour s’amuser. Ce n’est point du luxe, au moment où nos feux sont couverts. Continuer la lecture

Trump et ses Proud Boys: agenda insurrectionnel ?

Mis en avant

Trump-Proud Boys-élections-Etats-unis

Des Proud Boys bien armés.

Trump a-t-il déjà intériorisé sa défaite le 3 novembre et prépare-t-il le coup d’après ? En apparence, il se tire une balle dans le pied par jour. Il y a mieux pour mettre en jambe sa campagne.  Le candidat à sa réélection se comporte comme s’il ne s’agissait pas pour lui de gagner des suffrages mais de chauffer à blanc ses partisans afin de passer du local de vote aux combats de rue. Continuer la lecture

Islamisme : des trous dans la raquette de Macron

Mis en avant

islamisme-macron-peésident-franceEn ces temps de Roland-Garros, le président Macron est donc monté au filet pour défendre la laïcité. Mais sa raquette paraît bien trouée. On attendait ce grand discours sur la laïcité tant annoncé, tant promis. Nous avons reçu une allocution uniquement axée sur l’islam, comme si la laïcité se bornait à organiser la société avec une seule confession. Continuer la lecture

L’Ephémère éternel de la poète Marie Vermunt

Mis en avant

poetePrécieux sans préciosité, ciselé sans fioriture, précis et libre à la fois, l’ouvrage de Marie Vermunt qui vient de paraître aux est un objet rare. Et ce tremblement léger que vous éprouverez en le faisant décanter dans votre esprit a pour cause cette part des anges qui transforme l’alcool en nectar (texte de la préface).

Son titre, EPHEMERIDE, évoque à la fois cet effeuillage quotidien du calendrier qui distille l’Inéluctable au compte-gouttes et le document qui inscrit la position des astres dans leur éternel retour. Il fait aussi allusion à son cousin, l’adjectif « éphémère » qualifiant ce qui ne dure que l’espace d’un instant.

Plus cet instant est réduit, plus il évoque l’éternité, comme ces structures élémentaires du microcosme qui illustrent la géométrie du macrocosme.

L’éternel présent est cet état d’être qui transcende l’espace et le temps pour faire entrevoir à nos consciences cet univers où la vie et la mort ne sont plus perçues comme des oppositions et constituent les deux aspect d’une même réalité supérieure.

A notre sens, cet « état d’être » n’est autre que cet « état de poésie » évoqué et invoqué par le grand poète genevois Georges Haldas.

L’éternel ne vit que par ce présent trop souvent insaisissable au regard humain, aveuglé qu’il est par les illusions d’un passé sans cesse refait comme le visage d’un vieux beau et d’un avenir repeint aux couleurs criardes des colifichets en verroterie.

En enchâssant ses poèmes d’illustrations inspirantes et d’œuvres musicales inspirées, Marie Vermunt crée une poésie en trois dimensions : largeur des images, hauteur des musiques et profondeur des poèmes.

Première feuille de l’éphéméride, « Notre Dame immolée », ce sinistre – le mot qui convient – dont les flammes n’ont pas ravagé que la forêt ancestrale des charpentes mais aussi les cœurs humains. Tous les cœurs, même ceux qui, à cette occasion, ont découvert leur part sacrée avec autant d’étonnement que de chagrin.

Autres feuilles, celles laissée par l’insurpassable cathédrale, celle que la nature ne cesse d’édifier contre vents, marées et destruction par main d’homme. A cette beauté suprême succèdent les vilenies humaines et les larmes enfantines. Mais l’amour va revivifier nos branches mortes et déjà Les fragrances généreuses / Esquissent sur les lèvres moroses/ Le paraphe de la grâce retrouvée.

Tout est dit et bien dit.

Jean-Noël Cuénod

Comment se procurer ce livre ?

poeteOutre les librairies, vous pouvez le commander (prix: 15 euros) chez l’auteur (photo) :

Marie Vermunt

Le Fein

05230 CHORGES

06 81 93 32 26

vermuntm8@gmail.com

Europe-Suisse : tourner la page blochérienne

Mis en avant

europe-suisse-votationsLes nationaux-conservateurs suisses de l’UDC ont essuyé ce dimanche, une lourde défaite. Le peuple, à 61,7%, et les cantons (22 contre 4) ont rejeté leur initiative «pour une immigration modérée» qui, en fait, visait la libre circulation entre l’Union européenne et la Suisse. L’idéologie blochérienne, qui a plombé la politique suisse pendant des lustres, vient de prendre un sacré coup de vieux. Continuer la lecture

L’islamisme s’acharne contre Charlie-Hebdo

Mis en avant

charlie-hebdo-marika-bret-islamisteMarika Bret ( photo ) est une bien belle personne, comme le disent les Provençaux ou les Vaudois, Mère Courage de Charlie-Hebdo dont elle est la directrice des ressources humaines. Pour une fois, ce titre n’est pas usurpé. Car il lui en a fallu, et des ressources et de l’humanité pour faire face aux conséquences des attentats de janvier 2015. Ce qu’elle vient de subir est inacceptable. Continuer la lecture

Pourquoi Trump ne perdra jamais les élections

Mis en avant

trump-biden-élections-Etats-Unis

Sleepy Jo versus Crazy Golfer

A la manière des potentats qui s’accrochent au pouvoir en niant leur défaite, Donald Trump s’est mis dans la position médiatique de ne pas perdre l’élection présidentielle américaine, le 3 novembre prochain. « Ce sera moi ou le chaos » disait, en substance, de Gaulle. « Le chaos c’est moi », ajoute le Golfeur Fou de la Maison Blanche. Continuer la lecture

Rimbaud-Verlaine ? Une panthéonnade !

Mis en avant

rimbaud-verlaine-pantheon-poesie

Verlaine et Rimbaud, détail du tableau « Un Coin de table » d’Henri Fantin-Latour

Les « semelles de vent » de Rimbaud seront-elles lestées de plomb ? Médiacrates, intellectuels officiels et autres politiciens ont pétitionné pour que le poète entre, avec son éternel complice Verlaine, en grandes pompes au Panthéon. Méprisés ou pis, ignorés, de leur vivant, les poètes deviennent laïquement sanctifiables dès la mort venue. Ce sont les cadavres exquis de la société. Continuer la lecture

L’ORIENT SUFFIT – Poésie à lire et à ouïr

Mis en avant

l-orient-suffit-poesie-haiku

Secret et sacré l’étang / Gardien de ta mémoire ©JNC

Les monstres sont au pouvoir : Etats-Unis, Chine, Brésil, Russie, Turquie… Ce n’est pas une première dans l’Histoire. Jadis, il y avait souvent une figure opposée pour faire contrepoids, un Churchill face à Hitler, un Gandhi en contraste avec Staline, un Erasme pour faire la nique à Torquemada. Aujourd’hui, qui sont les contre-monstres ? En attendant la réponse, 21e série des Tankas Covidiens. Continuer la lecture