SOL SANS BOUSSOLE

IMG_0104

Séquence poésie aujourd’hui. Le monde est le même mais le regard change tout. (Photo JNC)

La forge des éclairs prend la terre à témoins
A jets continus pluie et feu sur nos chairs
Nous marchons hagards sur des chemins qui s’effacent
Des gerbes de rires jaillissent çà et là
Comme des fougères surgissant des fossés
Des gerbes de rires pour baliser le cortège
Pour redresser l’échine et affermir le pas

L’horizon n’est pas encor sorti de sa gangue
Longue larve ventrue cœur palpitant visible
La certitude est une illusion de plus
Plus cruelle que toutes les autres et c’est tout
Le temps est une prison que nous contournons
Le but est une impasse que nous évitons
Nous marchons lucides au bord des précipices

Jean-Noël Cuénod

2 réflexions au sujet de « SOL SANS BOUSSOLE »

  1. Cher Monsieur,
    Je suis Pierre Accoce, ancien journaliste à Ce Soir, .Constellation puis L’Express, auteur également, ce qui m’a donné la chance de publier Ces malades qui nous gouvernent avec le Dr Pierre Rentchnick, devenu ensuite un ami. En déplacement dans les Pyrénées Atlantiques, j’ignorais tout de son décès. Votre article m’a éclairé. Et je tiens à vous remercier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *