Poésie-LA PRISON DE NOS MASQUES

masques-poésie-covid19-coronavirus

©RoyaleGeorgette

Entre chien et loup, les mauvais coups surgissent dans la myopie du jour qui tombe. Entre confinement et déconfinement, même constat craintif. La rue a repris ses bruits. Mais enfin, Sa Majesté Covid XIX n’a pas abdiqué. Ses sbires microbiens rôdent toujours, prêts à se saisir d’un sujet, comme ça, au vol. Ne nous voilons plus la face. Il faut avancer masqués, désormais. Haut les masques ! Neuvième série des tankas confinés-déconfinés. A lire et à ouïr.A LIRE

Je cherche ta voie
Mais tes gestes-barrières
Mettent leur holà
              Douane bien gardée
              Dans le creux de nos nuits

S’en laver les mains
Ponce-Pilate un modèle
Pour Covidiens
              Guettent les veilleurs viraux
              Croassent les corbeaux acides

Coronavirus
Enveloppé de ténèbres
Hérissé de clous
              Chevalier du silence
              Chevauchant notre salive

Caresse attentive
En cherchant l’ambre dans l’ombre
D’un repli de peau
              La tendresse est un abri
              Trésor à portée de main

Dans l’épais du soir
Je découpe les étoffes
Que tissent les rêves
              S’habiller de lumière
              Pour mieux revivre nu

La barque du lit
Emporte mes souvenirs
Et va les noyer
              La nostalgie est un mal
              Qui n’est pas nécessaire

Scènes violentes
Sur l’écran de mon plafond
Pénibles pénombres
              L’arbre voisin en colère
              Se bat contre un candélabre

Alerte nocturne
Vie sauvage des placards
Une souris couine
               Dans la jungle des balais
               Le fauve taille sa route

Dans la prison de nos masques
Nous tournons en rond
Par l’air ahuris
              Lâchons l’ombre pour la proie
              Mais sur quel pied danser ?

Sorti de son cadre
Le ciel s’est déployé
Comme une promesse
              Sur cette terre que faire
              De ce souffle retrouvé ?

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *