Omicron ! Malgré lui…PREMIER SOLEIL !

omicron-femmes-poesie-video-podcast

©JNC-Beaurecueil-Forge de la Poésie

Nous voici donc assis entre deux Réveillons. Période étrange entre deux mondes. 2021 sent le sapin. 2022 n’a pas encore ouvert les yeux. Et voilà que Sa Malgracieuse Majesté Kovid XIX nous envoie un de ses nouveaux princes, Omikron VI, pour partir à l’assaut de nos citadelles. Une urgence : garder le soleil en mémoire vive. Poème à lire, ouïr, voir en trois dimensions : texte, podcast et vidéos.

Vous pouvez fort bien recevoir ce texte comme il vous vient, sans vous casser la tête. Laisser les rêveries voguer sur votre ruisseau intérieur, celui qui a captivé votre enfance et que vous redécouvrez à la faveur de cette période de l’entre-deux. Ou alors, décryptez-le grâce à la symbolique des nombres.

Voici quelques pistes : 20 vers de 7 pieds pour le poème en entier qui est composé d’une strophe de 9 vers, de deux strophes de 4 vers et de la dernière de 3 vers. Chacun de ses nombres, ainsi que leurs additions ou soustractions, recèlent plusieurs significations. Vous pouvez vous amuser à découvrir les vôtres. A décortiquer comme une noix ou un crustacé puisque c’est de saison.

Mais surtout, il n’est pas nécessaire d’entreprendre ce voyage au fil des nombres pour appréhender les mots. Un verbe : s’amuser. Et basta !

A LIRE

De la cendre des bûchers
Et de la terre gelée
La vieille danse des femmes
Surgit au cœur des mémoires
Nul ne l’avait oubliée
Elle attendait le moment
Pour commencer le travail
Du deuil et de la naissance
Sur les ruines des hommes

Séduire le soleil
Comme à son premier jour
Lui transmettre le souffle
Afin d’attiser son cœur

Tout redeviendra possible
Tous les germes mûriront
Tous les murs s’écrouleront
Tous les flux s’écouleront

S’il danse au rythme des Femmes
Notre premier soleil
Changera l’axe du monde.
Jean-Noël Cuénod
A OUÏR

 

A VOIR

1 réflexion sur « Omicron ! Malgré lui…PREMIER SOLEIL ! »

  1. Bonne année et te souhaite beaucoup de lecteurs pour cet exercice de gematria amusant et instructif ! A lui seul, le voyage pour arriver au poème vaut le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *