Il y a 80 ans, Garcia Lorca était fusillé

 

lorca

Le 19 août 1936, les gardes civils aux ordre de Franco traquent l’un des plus grands poètes espagnols, Federico Garcia Lorca(1). Ils le débusquent chez un autre poète Luis Rosales, le trainent dans un ravin près de Grenade et le fusillent. 80 ans plus tard, la terre andalouse n’a toujours pas rendu le corps de celui qui l’a célébrée avec tant de ferveur. Lire la suite

DEMAIN?

2002_Bouroche L_ECHAPPEE_BELLE_Terre_cuite_engobee_35_x_38_x_20cm

La bouche des fleuves est close
Le soleil a éteint les rivières
Les ruisseaux sont devenus muets

L’humain sollicite ses yeux
 Pour en soutirer quelques sanglots
 Il n’en sort que de la poussière

A quoi bon prêcher dans ce désert
La dernière goutte divine
Sur les cœurs surchauffés s’évapore

Dieu est humide voyez-vous
Sa parole est une rosée
Qui fait surgir du néant les mondes

Mais que faisons-nous sur ce globe?
Nos pauvres danses de la pluie
Font rire les cieux aux éclats
 
Nous avions en main notre destin
Il n’est plus qu’une poignée de sable

Jean-Noël Cuénod

Bonnefoy, Rocard, Wiesel : trois façons de ne pas désespérer

 

Michel_Rocard-696x870

Il y a des jours comme ça, où la mort se plaît à réunir en un seul coup de faux des Humains majuscules. Samedi, elle a fait fort, la mort, en faisant annoncer le trépas de l’homme de poésie Yves Bonnefoy (93 ans), de l’homme d’Etat Michel Rocard (86 ans) et de l’homme de témoignage Elie Wiesel (87 ans). Lire la suite